Mairie de Ouaga

Le cabinet

Le Cabinet du Maire est placé sous l’autorité du Maire

Le Cabinet du Maire comprend :
- le chef de Cabinet ;
- le Secrétariat Particulier (SP) ;
- les Conseillers Techniques (CT);
- les Chargés de Missions (CM) ;
- l’Inspection Générale des Services Municipaux (IGSM) ;
- la Direction des Affaires Juridiques et du Contentieux (DAJC) ;
- la Direction des Relations Internationales et du Protocole (DRIP) ;
- la Direction de la Communication et des Relations Publiques (DCRP);
- les Projets ;
- les Services rattaché

Le Chef de Cabinet
Sous l’autorité du Maire, le chef de cabinet a pour attributions essentielles de :
- réceptionner et expédier le courrier confidentiel ;
- gérer les affaires réservées ;
- assurer le bon fonctionnement du cabinet ;
- mettre en œuvre les instructions du maire ;
- élaborer, mettre en œuvre et évaluer le programme annuel
d’activités du cabinet ;
- rédiger les discours, correspondances, comptes rendus en relation
avec le secrétaire général ;
- rédiger les comptes- rendus des réunions de cabinet ;
- accomplir toutes autres tâches à lui confiées par le maire.
Le Chef de cabinet a rang de directeur de service.

Le Secrétariat Particulier
Le Secrétariat Particulier est chargé de la réception, du traitement, des saisies, de l’expédition, du classement et de l’archivage du courrier confidentiel du Cabinet.
Le Secrétariat Particulier a rang de service.

Les Conseillers Techniques
Les Conseillers Techniques exploitent, analysent et émettent des avis sur les dossiers à eux confiés par le Maire.

Les Conseillers Techniques sont placés hors hiérarchie administrative. Ils ont rang de directeurs de services.

Les Chargés de missions

Les Chargés de missions préparent et accomplissent toute mission à eux confiée par le Maire.
Les Chargés de missions ont rang de chefs de services.

L’Inspection Générale des Services Municipaux (IGSM)

L’Inspection Générale des Services Municipaux assure le contrôle du fonctionnement des services municipaux et des investissements. Elle est également chargée de l’application des textes législatifs et règlementaires régissant le fonctionnement administratif, financier et comptable de la Municipalité.
L’inspecteur Général des Services Municipaux est placé hors hiérarchie administrative. Il a rang de directeur de service.
L’Inspection Générale des Services Municipaux comprend :

- le Secrétariat ;
- le Département du Contrôle du Fonctionnement administratif ;
- le Département du Contrôle financier et comptable ;
- le Département du Contrôle des Investissements.

Le Secrétariat de l’Inspection Générale des Services Municipaux a rang de section.
Le Département a rang de service.

Le Département du Contrôle du Fonctionnement administratif

Le Département du Contrôle du Fonctionnement administratif est chargé de :
- assurer le contrôle du fonctionnement administratif des services municipaux ;
- étudier la qualité des prestations des services aux usagers et proposer des améliorations ;
- apporter une assistance aux services municipaux en vue de leur meilleur fonctionnement ;
- veiller à l’exécution des mesures proposées et approuvées par le maire à la suite des contrôles effectués ;
- assurer les relations de la Commune avec les organes de contrôle de l’Etat.

Le Département du Contrôle financier et comptable

Le Département du Contrôle financier et comptable est chargé de :

- exercer un contrôle sur l’utilisation des subventions accordées aux associations et services extérieurs ;
- exercer un contrôle sur l’utilisation des moyens logistiques mis à la disposition de services extérieurs par la Commune ;
- apporter une assistance aux services municipaux en vue de leur meilleur fonctionnement ;
- veiller à l’exécution des mesures proposées et approuvées par le maire à la suite des contrôles effectués ;
- assurer les relations de la Commune avec les organes de contrôle de l’Etat.

Le Département du Contrôle des Investissements

Le Département du Contrôle des Investissements est chargé de :
- exercer un contrôle sur les procédures d’acquisitions de biens et la réalisation des travaux ;
- veiller à l’exécution des mesures proposées et approuvées par le maire à la suite des contrôles effectués.

La Direction des Affaires Juridiques et du Contentieux

La Direction des Affaires Juridiques et du Contentieux a pour missions essentielles l’examen de toutes les affaires contentieuses auxquelles la Commune est partie.
Elle étudie et donne son avis sur tous les dossiers de nature juridique.
La Direction des Affaires Juridiques et du Contentieux comprend :

- le Secrétariat ;
- le Service des Affaires Juridiques ;
- le Service du Contentieux.

Le Secrétariat

Le Secrétariat est chargé de la réception, du traitement, des saisies, de l’expédition, du classement et de l’archivage du courrier. Il a rang de section.

Le Service des Affaires Juridiques

Le Service des Affaires Juridiques est chargé de :

- élaborer les textes à caractère réglementaire, statutaire ou contractuel (projets d’arrêtés, de statuts, de conventions, etc.) ;
- formuler des avis sous forme écrite ou orale sur toutes les questions pouvant comporter des difficultés d’ordre juridique ;
- procéder à l’établissement et au suivi des contrats et conventions ;
- assurer le rôle de Correspondant du Médiateur du Faso.

Le Service du Contentieux

Le Service du Contentieux est chargé de :

- gérer le contentieux interne et externe de la Commune ;
- collaborer étroitement avec l’Avocat-conseil de la Commune en veillant à lui transmettre les affaires qui nécessitent une suite judiciaire, en lui fournissant également les informations et la documentation utiles en vue d’en faciliter le traitement ;
- répercuter à l’autorité communale directement concernée des comptes rendus d’audience envoyés par l’Avocat ;
- formuler des suggestions aux autorités tendant à faciliter le règlement amiable de tout différend avant qu’une solution contentieuse ne soit envisagée.

La Direction des Relations Internationales et du Protocole

La Direction des Relations Internationales a pour missions essentielles, l’assistance et l’accompagnement du Maire dans la mise en œuvre de sa politique de coopération décentralisée et internationale en veillant particulièrement à l’application et au suivi des protocoles d’accord et autres conventions signés avec les partenaires extérieurs. Elle contribue à instaurer et à préserver une bonne image de la municipalité. Elle prospecte, exploite et capitalise toutes les opportunités qui se présentent en matière de coopération décentralisée au profit de la Commune pour son développement.

Elle assure également la gestion de la préséance à l’échelle communale par l’application des règles et usages protocolaires en vigueur à l’occasion des cérémonies et manifestations publiques organisées par la municipalité ou impliquant les autorités municipales. Elle s’occupe également de la gestion de l’agenda et des audiences du Maire, de l’accueil et des voyages.
La Direction des Relations Internationales et du Protocole comprend :
- le Secrétariat ;
- le Service des partenariats ;
- le Service chargé des organisations internationales ;
- le Service du Protocole.

Le Secrétariat

Le Secrétariat est chargé de la réception, du traitement, des saisies, de l’expédition, du classement et de l’archivage du courrier. Il a rang de section.

Le Service des partenariats

Le Service des partenariats est chargé de :
- entretenir le réseau actuel des partenariats en intensifiant les échanges ;
- procéder à une évaluation périodique des coopérations existantes ;
- organiser le séjour des délégations et/ou des personnalités étrangères

Le Service des organisations internationales

Le Service des organisations internationales est chargé de :
- suivre les engagements contractés par la Commune dans le cadre de sa participation aux activités des réseaux de ville à travers le monde et aux travaux des organisations à vocation internationale ;
- représenter la Commune dans l’organisation des grands événements internationaux se déroulant dans la Commune.

Le Service du Protocole

Le service du Protocole est chargé de :
- assurer l’organisation des fêtes et cérémonies de la Commune ;
- établir et suivre l’agenda du Maire ;
- organiser les voyages et déplacements du Maire ;
- organiser l’accueil des délégations et personnalités étrangères.

La Direction de la Communication et des Relations Publiques

La Direction de la Communication et des Relations Publiques a pour missions essentielles la conception et la mise en œuvre des politiques de communication du Maire et de promotion de l’image de marque de la Commune de Ouagadougou. Elle veille au bon fonctionnement de la Radio Municipale.

La Direction de la Communication et des Relations Publiques comprend :

- le Secrétariat ;
- le Service de l’information ;
- le Service des relations publiques ;
- la Radio Municipale de Ouagadougou (RMO).

Le Secrétariat
Le Secrétariat est chargé de la réception, du traitement, des saisies, de l’expédition, du classement et de l’archivage du courrier. Il a rang de section.

Le Service de l’information

Le Service de l’information est chargé de :
- traiter et gérer toute information générée par la Commune (diffusion, production…) ;
- publier régulièrement le bulletin communal ;
- concevoir, rédiger et diffuser tout message de la Commune ;
- constituer une banque de données médiatiques relatives à la ville (écrits, vidéo, audio, photos…) ;
- suivre et archiver les communiqués ;
- concevoir et publier régulièrement le bulletin interne de la Mairie ;
- procéder à la revue de presse.

Le Service des relations publiques

Le Service des relations publiques est chargé de :
- entretenir des relations avec tous les organes de presse qui animent le paysage médiatique national et international ;
- organiser des conférences de presse ou tout autre échange avec les journalistes ;
- confectionner des gadgets publicitaires ;
- créer des cadres de discussion entre la Commune et les mouvements associatifs, les organisations de la société civile (ou tout autre groupe) en vue d’une meilleure compréhension de ses actions pour leur appropriation.

La Radio Municipale de Ouagadougou

Instrument de sensibilisation des populations, la Radio Municipale de Ouagadougou a pour vocation d’intéresser les citoyens à la vie municipale et de susciter leur adhésion aux différents programmes, projets et actions de développement initiés par les autorités municipales .La Radio Municipale a rang de service.